Article féminins

Des aliments dangereux pour la santé ?

Voici une liste de produits alimentaires qui contribuent à déclencher des migraines : alcool (vin rouge, bière, cognac et scotch), café, bacon, saucisses et autres charcuteries, jambon, chocolat, noix, yogourt, crème sure, beignes, fromages vieillis, glutamate monosodique et aspartame.

Et voici des aliments qui jouent un rôle non négligeable dans les douleurs inflammatoires et rhumatismales : viande, produits laitiers, blé, seigle.

Vous souffrez d'hypertension, d'enflure des pieds ou d'insuffisance cardiaque? Le sel est un poison pour vous. Gare aux viandes et aux poissons fumés, aux marinades, aux sauces commerciales, aux croustilles… et même à l'Alka Selzter!

Le café, le chocolat, les aliments gras, le lait entier, les tomates et le jus d'orange sont réputés pour irriter l'estomac et causer des brûlures.

Les produits laitiers (encore eux), les œufs, les graisses animales, le sucre et le sel ont quelque chose à voir dans bon nombre de dermatoses.

Par ailleurs, il est de plus en plus évident que l'alimentation a une incidence directe sur les maladies cardiovasculaires. Depuis longtemps, on pointe du doigt tous les aliments qui contiennent des gras saturés, le sucre blanc raffiné et le sel.

Et on n'a pas encore parlé d'allergies. Un phénomène en progression, particulièrement les allergies alimentaires. Bien qu'elles puissent être causées par une infinie variété d'aliments, l'International Life Sciences Institute a dressé une liste des allergènes les plus fréquents et les plus connus. Ce sont principalement les cacahuètes, les céréales contenant du gluten (avoine, épeautre, froment, orge, seigle), les crustacés (mais pas les mollusques), les œufs, le poisson, le soja, les protéines du lait et les graines (amandes, pistaches, noix de pécan, noix du Brésil, noix de macadamia, noisettes, pignons, noix de cajou, sésame). Sont aussi considérés comme allergènes mineurs, le céleri, les fruits à noyaux et le sarrasin.

Ce n'est là qu'un faible aperçu de ce que les spécialistes ont reconnu comme aliments qui peuvent être associés à certaines affections ou maladies. Et certains pourraient même être presque considérés comme des produits toxiques tant ils font des ravages chez un grand nombre de gens.

La plupart des aliments mentionnés sont des produits transformés, qui incluent des additifs. Certains produits au banc des accusés ont l'air plus naturels – noix, céréales, fruits –, mais ne vous y fiez pas, ils sont le plus souvent dénaturés aussi.

Dans un rapport du Sénat américain qui remonte à tout près d'un quart de siècle, le sénateur McGovern indiquait que «six des dix causes majeures de décès aux États-Unis sont liées à l'alimentation». Or, l'industrie agroalimentaire n'a fait que se développer depuis cette époque et celle du «fast food» a envahi la Planète. Les jeunes carburent aux boissons gazeuses (remplies de sucre et de caféine), aux burgers et aux frites comme jamais. Et le taux d'obésité, laquelle prédispose à de nombreuses maladies, a atteint un niveau alarmant en Occident, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

En fait, la plupart des gens ne savent pas ce qu'ils mangent. Tout est tellement transformé que même une pomme n'est plus une pomme. Des milliers d'additifs alimentaires sont autorisés; des colorants, des agents de conservation, des anti oxygènes, des émulsifiants, des épaississants, des gélifiants, des exhausteurs de goût («saveurs» artificielles), des acidifiants, des correcteurs d'acidité, des anti agglomérants, des sels de fonte, des affermissant, etc. Sans compter les colorants et les édulcorants (sucres de synthèse). Jamais l'humanité ne s'est-elle alimentée aussi artificiellement.

Impossible de savoir ce qu'on mange quand on ingère un aliment du commerce. Impossible aussi de savoir si les ingrédients qui apparaissent sur l'étiquette et que peu arrivent à déchiffrer et à comprendre sont aussi inoffensifs que les autorités sanitaires le prétendent. Innocuité à court terme, mais à long terme?

Il en va de même de ces fameux «OGM» qui ont fondé un nouveau type d'agriculture et d'élevage, toujours plus concentré, toujours plus profitable et toujours plus menaçant, vu l'ignorance de leurs effets à long terme.

Bref, nous mangeons de plus en plus artificiel, en nous fiant à des normes vieillottes dont se rient les apprentis-sorciers de l'agroalimentaire. Et nous sommes de plus en plus malades.

Ces plats sont plus rapides à préparer qu’à faire livrer

Elle-Cuisine - Il y a 2 heures
Salade avocat courgettes concombre pamplemousse Il faut moins de 15 minutes pour se composer cette salade fraicheur qui promet texture et croquant sans mettre en péril sa ligne. Saumon et avocat sauce teriyaki On peut aussi très rapidement se prépare.

Manger du fromage permet de vivre plus longtemps (et c’est la science qui le dit)

Elle-Cuisine - Il y a 9 heures
C'est une étude, de l'Université du Texas A & M, qui a montré que les fromages vieillis comme le cheddar, le brie et le parmesan aideraient à augmenter l'espérance de vie et même à prévenir le cancer du foie. Ces bonnes pâtes contiendraient en

Pizza chèvre et jambon de volaille

Cuisine Actuelle - Il y a 25 minutes
Type de plat : Plat principalRubrique : Difficulté : Très facile