Article féminins

Faire arrêter de fumer un de ses proches

Fumer est un geste social. Souvent, on commence à fumer lors d’une soirée, ou poussés par une tierce personne. Les adolescents subissent la pression des amis et veulent « faire comme tout le monde ».

Lorsque la décision d’arrêter s’impose, surgissent des doutes: « que vais-je faire pendant que les autres fument ? », « si je me retrouve lors de l’apéritif sans cigarette je ne vais pas tenir le coup… », « je vais m’ennuyer en soirée… ». Il est facile de se rendre compte que l’aspect social de la cigarette, l’aspect comportemental, influe beaucoup sur notre volonté d’arrêter.

Mais si fumer est avant tout un acte social, la décision d’arrêter elle, est une décision unique, personnelle, qui ne peut pas être prise par un tiers. Arrêter de fumer est un combat personnel.

Il est donc très difficile de faire arrêter un proche si lui même n’a pas pris la décision. Cependant il existe quelques conseils à appliquer pour les personnes proches :

Si le fumeur à envisagé d’arrêter de fumer, si il a déjà parlé devant vous de son désir d’arrêter alors un petit coup de pouce peut-être envisagé. Le fumeur pense en général, il en est même convaincu qu’il est incapable d’arrêter.

Le proche peut l’inviter à parler de ses craintes, de la peur du vide, de la peur de manquer de nicotine.

L’idée est de libérer le fumeur de ses angoisses, de la culpabilité, de ses appréhensions.

Il n’est pas nécessaire de parler au fumeur des risques de maladie, du coût du tabac…le fumeur connaît parfaitement bien les risques, il connaît sa dépendance, et personne mieux que lui ne sait ce que ça lui coûte quotidiennement.

De plus ce discours est déjà relayé dans les médias.

La meilleure aide est d’écouter la personne, d’être présent, de la soutenir. La meilleure aide est de comprendre, de montrer de l’empathie…

La deuxième chose à faire est peut être de l’aider à trouver une aide extérieure, une méthode pour arrêter. Plusieurs méthodes (comme l’aromathérapie, l’hypnose ou les patchs etc) sont disponibles sur le marché et il faut trouver celle qui convient le mieux à chaque personne.

Le saviez-vous que les patchs sont remboursés une fois par an par la sécurité sociale.

"On s'aimait" : Mathilde Seigner se livre sur Johnny Hallyday et dénonce "la cour de faux-culs"

Public-People - Il y a 1 heures
Comme à son habitude, Mathilde Seigner a joué la carte du franc-parler face à Nikos Aliagas qui dressait son portrait dans l'émission " 50min Inside " de ce samedi 25 mai 2019. Aujourd'hui... Lire la suite de la news sur Public.fr

Le prince Harry ancien militaire : ce contrôle positif à la drogue qui le met dans l'embarras

Public-People - Il y a 2 heures
Sale semaine pour le prince Harry. Il y a quelques jours, le jeune papa découvrait en même temps que le monde entier, la sordide attraction d'un parc à thèmes américain qui permet de revivre,... Lire la suite de la news sur Public.fr

Beauté : Ma coiffeuse Afro : la campagne publicitaire qui fait le buzz dans le métro

Public-People - Il y a 3 heures
Un concept novateurPas toujours simple de trouver un salon de coiffure où les coiffeuses sont capables de réaliser la coupe ou la coiffure que l'on a en tête... avec nos cheveux afros. Face à... Lire la suite de la news sur Public.fr