Article féminins

Les Extensions de cheveux

Les extensions capillaires sont de fausses mèches de cheveux ajoutées à la coiffure d’une personne.

Il existe deux types d’extensions capillaires

- en cheveux naturels humains

- en cheveux synthétique ou fibre animale

On peut fixer les cheveux au crâne de plusieurs manière:

en kératine qui se fixe à chaud à l’aide d’une mèche de kératine sur une mèche de cheveux naturels.

En extensions fait à froid par collage d’une mèche d’extension à une mèche de cheveux naturels avec un fil élastique de la couleur de ces derniers.

En extensions tissés où Il y a plusieurs méthodes de pose avec ce type d’extension, mais la plus courante reste la méthode africaine : on fait des nattes plaquées avec les cheveux naturels pour y coudre des tissages d’extensions.

En extensions avec les connecteurs (les connecteurs sont de petits anneaux de métal). On passe une mèche de cheveux naturels et une mèche d’extension à l’intérieur. Ensuite, on serre cet anneau avec une pince.

En extensions en bandes Adhésives ces quand les cheveux sont prés-collés sur une bande adhésive de quelques centimètres de long. On prend 2 bandes adhésives qu’on colle avec entre elles une fine mèches de cheveux naturels.

Extensions à clips : la pose se fait grâce à de petites pinces qui se clippent sur les cheveux.

Pour sublimer des cheveux très fins ou abîmés ou obtenir simplement davantage de volume, opter pour des mèches « prêt-à-porter » est la solution idéale. Extension de cheveux à clip ou à fixer avec de la kératine ou des anneaux : différentes méthodes d’extension existent. Ne reste qu’à choisir son type de cheveux (synthétique ou naturel) et sa couleur préférée. Pour un effet tendance, oser les mèches « bicolores » est hautement recommandé ! Des mèches raides ou ondulées à poser selon différentes techniques. Facilement réalisable à la maison, la technique de l’extension à clip offre en très peu de temps un résultat plus vrai que nature. Avec l’extension à clip, changer de look est à la portée de toutes ! Sur 3d-extensions-cheveux.com, jeunes filles et femmes peuvent également se procurer des shampoings et soins à prix réduits. Pour prolonger la durée de vie de ses extensions, un soin cheveux spécial saura parfaitement leur apporter brillance et douceur, tout en évitant noeuds et mèches emmêlées.

Jusqu’en 1990, les extensions sont réservées aux stars du show business. En 1991, David Gold fonda Greath Lenght et fut le premier à proposer les extensions de cheveux à la kératine.

Les extensions de cheveux se sont rapidement répandues à partir des années 2000. À ce moment-là, de nombreuses marques ont été créées. Elles proposent plusieurs types de pose à un prix très compétitif via Internet et permettent ainsi de démocratiser l’extension de cheveux.

Il est commun de voir des coiffeurs à domicile, ou des particuliers poser eux-mêmes des extensions avec des cheveux commandés sur Internet. L’extension de cheveu est devenu un phénomène de société et tout porte à croire que cette tendance va encore s’accroître.

Avec l’extension de cheveux naturels, l’industrie de la coiffure prévoit pour la prochaine décennie un boom économique mondial sans précédent depuis l’arrivée des colorations capillaire.

Jennifer Lopez, Gwyneth Paltrow, Jennifer Aniston : voici leur secret pour avoir une peau glowy toute l’année

Elle-beauté - Il y a 5 heures
Shine bright like a diamond"... Jennifer Lopez a fait sensation en dévoilant les coulisses de sa demande en mariage sur Instagram. Magnifiée par un coucher de soleil, la chanteuse présentait le sublime joyau offert par Alex Rodriguez. Sa manucure sp..

10 gommages minceur pour une peau toute lisse

Elle-beauté - Il y a 6 heures
A gros grains ou enrichis en acides de fruits ou encore en café, certains gommages peuvent avoir une action drainante. En effet, en les appliquant en un geste circulaire sur les zones voulues, le gommage minceur va stimuler la circulation sanguine et...

La loi "ma santé 2022" va aggraver l'engorgement des urgences, selon Patrick Pelloux

Europe1 - Santé - Il y a 5 heures
Le changement de statut du praticien hospitalier, inclus dans le projet de loi "ma santé 2022", va conduire à détériorer encore plus le système des urgences, selon Patrick Pelloux, invité d'Europe 1, lundi.